Selon le sondage Ipsos/Lamy/Wolters Kluwer, la moitié des Français a aujourd’hui une mauvaise image de la justice ; pour six personnes sur dix, cette image s’est même détériorée depuis dix ans. Dans ce contexte difficile, les avocats s’en sortent mieux, bénéficiant dans l’opinion d’un crédit de compétence, d’écoute et de proximité, même si on regrette souvent des honoraires jugés trop élevés.

Comme quoi personne ne peut faire l’économie d’une véritable communication…

53% des Français ont une image négative de la Justice et 59% estiment que cette image s’est détériorée depuis 10 ans. Aujourd’hui, lorsqu’on demande aux Français comment ils perçoivent la Justice, la majorité (53%) déclare en avoir une mauvaise image, et près d’un Français sur cinq (18%) affirme même en avoir une très mauvaise image. Seuls 44% indiquent qu’ils ont une bonne image de l’institution. Plus grave, 59% d’entre eux affirment que cette image s’est détériorée ces dernières années, 16% d’entre eux affirmant même qu’elle s’est « beaucoup détériorée ».

Les principaux griefs faits à la Justice par les Français : une justice inégalitaire et inéquitable. Près de deux Français sur trois (64%) contestent le fait que tous les citoyens sont bien défendus devant la Justice, même s’ils manquent de moyens financiers, et une majorité d’entre (52%) l’accuse même d’être parfois arbitraire et de ne pas rendre des décisions équitables et justes. Enfin, la justice est aussi perçue comme potentiellement dangereuse par une minorité non négligeable de Français (45%), même si une majorité se dégage (54%) pour affirmer que « quand on est innocent, on n’a rien à craindre de la Justice ».

Les avocats bénéficient globalement d’une image positive. Ils sont largement perçus comme des personnes compétentes pour fournir des conseils juridiques dans de nombreux domaines de la vie quotidienne (85%), dignes de confiance (70%), qui appartiennent à une profession prestigieuse (64%) et qui sont à l’écoute des préoccupations des Français (62%). En revanche, une majorité (54%) considère que leur coût n’est pas justifié par les services qu’ils rendent.

Avocats, notaires, juges, experts-comptables… Les Français sont très partagés lorsqu’il s’agit de se prononcer sur le professionnel dont ils ont la meilleure opinion. Au final, aucune hiérarchie ne se dessine et les avocats (23%) sont cités dans les mêmes proportions que les notaires (24%), les juges (24%) et les experts comptables (23%).

Chaque professionnel se voit assigner par les Français un domaine d’intervention bien particulier. Ainsi, les Français iraient d’abord voir un avocat pour régler un conflit de voisinage ou de propriété (77%) ou pour des conseils pour un contrat de mariage ou un divorce (51%), tandis qu’ils privilégieraient en premier lieu le notaire pour une succession à régler entre héritiers (86%), et un expert-comptable pour un accompagnement en vue de créer une entreprise (70%) ou pour des conseils dans le domaine de la fiscalité (74%).

The following two tabs change content below.
Linkin
LINKIN est une agence de communication pour avocat (ou cabinet d'avocats), notaire, huissier. Spécialiste des professions juridiques nous les accompagnons dans tous les aspects de leur communication (site internet, référencement, campagne Adwords, plaquette, logo, relations presse).