Le Sénat a adopté ce jeudi le projet de loi sur les jurys populaires à 177 voix contre 155. Cette réforme prévoit que deux assesseurs, tirés au sort sur les listes électorales, siègeront désormais aux côtés de trois magistrats en première instance et en appel dans les affaires correctionnelles. La profession d’avocat devra s’adapter à ce nouveaux système. Cette réforme qui est loin de faire l’unanimité chez les magistrats est aussi critiquée pour son coût.

Selon l’étude d’impact, le coût initial devrait être de 32,7 millions d’euros et la réforme devrait nécessiter près de 20 millions par an pour fonctionner correctement selon le ministère.

Les détracteurs de la réforme estiment que l’État n’a pas les moyens et qu’elle n’est pas matériellement possible allant même jusqu’a dire qu’il s’agit d’un « texte d’affichage ». Ses défenseurs affirment qu’il s’agit simplement pour le peuple de rendre la justice voir de « permettre aux à nos concitoyens de s’approprier leur justice » selon le Garde des Sceaux .

The following two tabs change content below.
Linkin
LINKIN est une agence de communication pour avocat (ou cabinet d'avocats), notaire, huissier. Spécialiste des professions juridiques nous les accompagnons dans tous les aspects de leur communication (site internet, référencement, campagne Adwords, plaquette, logo, relations presse).