Trois nouveaux sites internet ont été signalés au Parquet de Paris par la Commission de régulation de l’exercice du droit (CRED ci-après) comme se livrant de manière illégale à l’exercice du droit.

Ces sites internet proposaient, notamment, de saisir en trois clics payants le Conseil de Prud’hommes, de mettre les internautes en contact 24/24h et 7/7 jours avec des avocats (sans préciser de qui il s’agissait) par téléphone contre rémunération, ou encore des consultations payantes de droit pénal aux gardés à vue .

Les deux sociétés mises en cause par la CRED sont l’une de droit anglais et l’autre de droit français. La société britannique dispose d’un bureau secondaire à Paris ayant pour objet social la création de sociétés off-shore et internationales. Son site internet propose de mettre en relation les internautes avec de prétendus professionnels du chiffre et du droit, sans jamais mentionner leur identité.

La seconde société, de droit français, offre quant à elle, une assistance juridique et comptable à des entreprises. Son site internet mentionne qu’elle serait présidée par un «ancien juriste du Tribunal de commerce ».

La lutte contre l’exercice illégal du droit est une des priorités du Bâtonnier, Christiane Féral-Schuhl. C’est dans cette optique que la CRED agit contre les braconniers du droit en examinant tous les sites qui lui sont soumis ou qu’elle détecte grâce à la veille organisée par ses membres.

Source : L’Ordre des avocats de Paris

The following two tabs change content below.
Linkin
LINKIN est une agence de communication pour avocat (ou cabinet d'avocats), notaire, huissier. Spécialiste des professions juridiques nous les accompagnons dans tous les aspects de leur communication (site internet, référencement, campagne Adwords, plaquette, logo, relations presse).